Votre cahier des charges, partie 1

Pencil

Creative Commons License

Bonjour,

Un cahier des charges est indispensable à n’importe quel type de projet.

Sans cahier des charges, pas d’analyse.

Sans cahier des charges, pas de sous-traitements possibles.

Sans cahier des charges, c’est la catastrophe assurée, un beau château de cartes prêt à s’écrouler.

Pourtant il n’y a rien de plus facile que de rédiger un bon cahier des charges.

Il vous suffit de tartiner tout ce qui vous passe par la tête, de remplir des feuilles et des feuilles, d’user votre crayon jusqu’à ce que mort s’en suive.

Enfin, n’allez pas jusque là tout de même, c’était une façon de parler. ;)

Vous allez voir dans de futurs billets que le cahier des charges est la base de l’ensemble de votre projet, nous verrons ensemble comment en extraire une base de données, une application, un business plan, un plan de financement… En bref, tout ce dont vous aurez besoin pour votre projet proviendra d’une analyse de ce cahier des charges.

C’est pourquoi vous NE devez JAMAIS entreprendre un projet sans avoir au préalable constitué un cahier des charges complet.

Pour ce premier billet sur le sujet, vous allez faire simple et laisser votre esprit flâner sur votre projet.

Commencez donc par faire une courte introduction/description de l’ensemble :

  • Nom du projet (si défini à ce stade)
  • Sujet(s) traités
  • Personnes concernées
  • Fonctions principales
  • Buts principaux

Ensuite, vous prenez un bon stock de papier et vous notez tout ce qui vous passe par la tête.

Ne cherchez pas à ce stade à classer ou regrouper l’infos, vous perdriez une grosse capacité de réflexion en cassant le fil de vos idées.

Notez simplement comme les choses viennent et dans l’ordre où elles viennent.

Inspirez-vous de la liste ci-dessus  et approfondissez au fur et à mesure que vous pensez à quelque-chose.

Notez bien les conditions impératives, les fonctionnalités qui doivent figurer pour que le projet soit viable, décrivez le rôle de toutes les personnes qui vont agir avec le projet, décrivez qui elles sont, d’où elles viennent, où elles vont, ce qu’elles doivent faire, quelles sont leur particularités, leur place dans la hierarchie.

Faites de même avec les fonctionnalités du projet, sans vous occuper de la technique, écrivez toujours un cahier des charges de manière compréhensible par tous, un enfant de 12 ans doit pouvoir le lire et en comprendre le sens général (une fois classé et dans sa forme finale).

Notez toutes les données qui vous passent par la tête et qui ont un rôle à jouer selon vous dans votre projet.

Lorsque vous n’avez plus de mine à votre crayon de papier, taillez-le et continuez. :D

Nous verrons ensemble dans la prochaine partie comment mettre de l’ordre dans ce bouillonnement de cerveau afin de le rendre clair et structuré, ainsi vous serez en mesure de le compléter encore pour enfin pouvoir l’analyser.

A tout bientôt.

Amicalement,

Christophe

Cet article a été publié dans Conception avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

3 commentaires

  1. Le 28 juillet 2010 à 9 h 59 min | Permalien

    A la question, je ne peux que répondre oui, oui, et re oui.

    En près de 25 ans d’informatique je n’ai jamais compris comment des clients pouvaient demander des développements ou des sites sans savoir ce qu’il voulaient exactement… et encore pire lorsqu’il s’agit de professionnels incapables de mettre par écrit des fonctionnalités et préfèrent dire « je veux un site comme blablabla.com ou machin.fr ».

    Le cahier des charges est une étape primordiale pour tout projet informatique ou web (et dans les autres cas de la vie aussi, bien entendu). Merci de l’avoir rappelé dans ton article. Puisse-t-il être lu et relu par le plus grand nombre.

    • Christophe
      Le 28 juillet 2010 à 14 h 02 min | Permalien

      Salut,

      Afin de replacer dans le contexte, la question dont parle Patrick est une question posée sur le forum de Code-Seo :

      « Avez-vous un cahier des charges ? »

      J’ai dis à Jérémy, l’administrateur du site que 98% des membres répondraient ‘non’ !

      Malheureusement, je risque d’avoir raison…

      @Patrick: Merci pour ton commentaire.

      Amicalement,

      Christophe

  2. Le 10 août 2010 à 22 h 48 min | Permalien

    Bon départ. Très intéressant. Merci de prendre le temps de partager tes astuces.

2 trackbacks

  1. [...] Christophe Perreau Marketing – Conception – Développement Aller au contenu MarketingConceptionDéveloppementÀ propos « Votre cahier des charges, partie 1 [...]

  2. [...] Si au contraire vous n’avez pas beaucoup produit, là je suis plutôt dubitatif sur votre état moral… Dans ce cas extrême de laissé aller, je vous conseille de reprendre depuis le début : > ICI < [...]

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>